Theater Eurodistrict BAden ALsace - Un théâtre pour la région transfrontalière Strasbourg-Ortenau

Fil rouge

Le Theater Eurodistrict BAden ALsace (Theater BAAL) fait du théâtre pour tous, pour toutes les générations, pour toutes les personnes avec et sans origines étrangères qui vivent dans la région du Rhin supérieur, quelque soient les "couches" éducatives et sociales. En tant que théâtre au passage des frontières et bâtisseur de ponts, le Theater Eurodistrict BAden ALsace a pour objectif de concrétiser la rencontre de personnes de cultures différentes.

Le Theater Eurodistrict BAden ALsace a pour moteur de créer un théâtre contemporain de grande qualité artistique, proche des gens et qui raconte la vie d'aujourd'hui. Le Theater Eurodistrict BAden ALsace aborde des sujets d'intérêt social, il offre du divertissement, mais avec attitude. Il propose du théâtre populaire sans folklorisme.

Le théâtre de l'Eurodistrict BAden ALsace jongle avec aisance entre les langues, les cultures et les nations. Il tisse des mots, des chansons, des images et des mouvements dans un langage théâtral unique pour faire oublier les frontières linguistiques et culturelles.

Au Forum européen sur Rhin de Neuried, le Theater Eurodistrict BAden ALsace se produit dans un bel amphithéâtre avec une tribune ovale en gradins pouvant accueillir jusqu'à 150 spectateurs.

Septembre 2019 : Inauguration du Théâtre au Forum Européen sur Rhin de Neuried

« Quelle soirée extraordinaire ! », a déclaré Petra Olschowski, secrétaire d’État au Ministère des sciences, de la recherche et des arts du Bade-Wurtemberg, introduisant ainsi son discours d’ouverture. Elle excuse de surcroît le mécène du projet de théâtre franco-allemand, le Premier ministre Winfried Kretschmann, qui n’a pas pu être présent à l’inauguration de ce projet phare de l’amitié franco-allemande. « Le Theater Eurodistrict BAden ALsace a débuté en tant que projet franco-allemand et vient là de prendre racine dans cette nouvelle salle de spectacle » a poursuivi la secrétaire d’État. Olschowski considère également la nouvelle salle de théâtre comme une passerelle reliant les deux rives du Rhin entre elles et donnant, grâce à l’art, un nouvel élan au concept d’Europe. Le théâtre dirigé par Edzard Schoppmann est désormais le seul théâtre régional comptant en son sein des acteurs allemands et français.
Offenburger Tageblatt, 02.10.2019

L’ouverture de la nouvelle salle de spectacle du Theater BAAL au Forum européen sur Rhin à Neuried, a été la pierre d’angle du bilan de l’année 2019. Le théâtre régional de l’Eurodistrict a ouvert un lieu de rencontre culturel. Les invités à la semaine d’ouverture (28.09.2019-06.10.2019) sont venus de toute la région… Ce qui montre à quel point le lien entre le Theater BAAL et les habitants de l’Eurodistrict s’est renforcé depuis 2015, cela grâce à son activité régionale. Aujourd’hui, le Theater BAAL peut non seulement continuer à aller à la ren-contre des habitants des communes et villages, mais aussi les accueillir dans sa propre salle.

Festival transfrontalier de théâtre Jeune Public « Allez Hop 2019 »
En 2019 (5.01.19-12.03.2019), le Theater BAAL a de nouveau sillonné les routes de l’Ortenau et de l’Alsace avec dans ses valises des pièces de théâtre bilingues pour les enfants et les jeunes, organi-sant sur place des représentations, ateliers et rencontres avec les comédiens. La nouvelle production du Theater BAAL « Pas de répit pour les pompiers » a été jouée 18 fois pendant le festival, devant 4 998 spectateurs et a remporté un vif succès. Pour un jeune public, la pièce de théâtre met en scène une brigade des pompiers-clowns franco-allemands qui tentent tant bien que mal de gérer une crise, de manière bancale donc… mais comique ! La brigade des Pompiers de Offenbourg (Feuerwehr Of-fenburg) et le SDIS 67 ont étroitement collaboré dans le cadre de l’écriture de la pièce. Outre « Pas de répit pour les pompiers », d’autres pièces du répertoire Jeune Public ont été programmées lors du festival : Pendant environ trois mois, des spectales bilingues du Theater BAAL ont eu lieu à Drusenheim (FR), Eschau (FR), Geispolsheim (FR), Gerstheim (FR), Ostwald (FR), Strasbourg (FR), Berghaupten (ALL), Ettenheim (ALL), Friesenheim (ALL), Kehl (ALL), Lahr (ALL), Lauf (ALL), Oberkirch (ALL) et Offenbourg (ALL). Au total : 7 400 spectateurs et plus de 40 représentations des deux côtés du Rhin, des chiffres qui témoignent de la grande popularité du théâtre bilingue dans la région.

Théâtre de plein-air
En 2019, la saison d’été du Theater BAAL a remporté un fier succès grâce aux représentations de théâtre dans les jardins, parcs, cours des maisons, caves et châteaux de l’Eurodistrict. « La coopération entre la commune de Lauf et le Theater Eurodistrict BAden ALsace est une réussite. Le concept, comprenant quatre pièces pour petits et grands amateurs de théâtre, fonctionne bien. » , écrit l’Offenburger Tageblatt (23.07.2019), à propos de la saison d’été à Lauf, hébergée depuis 2016 au château de Neuwindeck et organisée par le théâtre, en partenariat étroit avec la commune. La saison d’été attire un public diversifié, venant de toute la région. Cette coopération singulière entre le théâtre et les autorités locales a été développée dans d’autres communes. « Zwei Genies am Rande des Wahnsinnns » une comédie produite spécialement pour l’été, a été jouée entre autres au parc thermal de Bad Peterstal, au sein des fermes de Durbach et d’Oberkirch, au Kulturkeller à Ettenheim, au Vinzentiusgarten à Offenburg et sur la place de l’hôtel de ville de Ohlsbach.

Ouverture de la salle de spectacle du Theater BAAL au Forum européen sur le Rhin, le 28.09.2019
« Depuis 13 ans, le Theater Eurodistrict BAden ALsace est une valeur sûre… sur le territoire alsacien. Le théâtre s’est transformé en centre culturel avec une forte valeur symbolique. Ancré au cœur de la Région du Rhin Supérieur, il incarne un idéal européen du secteur culturel ». (Offenburger Tageblatt, 02.10.2019) Le témoignage de Frédéric Bierry, président du Conseil départemental du Bas-Rhin, met en avant le rayonnement du Theater Eurodistrict BAden ALsace, projet phare de la Région du Rhin Supérieur. Grâce à l’ouverture de la salle, l’Eurodistrict a quant à lui pris un nouveau tournant, atti-rant ainsi l’attention au niveau national, facilitant aussi l’enrichissement et le renforcement de la région frontalière au niveau culturel.

En plus de ses activités théâtrales sur le plan régional, le Theater BAAL mettra sa nouvelle salle de spectacle de 150 places à profit. Située à la frontière franco-allemande, le Theater BAAL veut dès l’ouverture faire du Forum européen un lieu de rencontre transfrontalier : un espace dédié à la cul-ture et au théâtre, mais aussi aux rencontres politiques et économiques (conférences de Catherine Trautmann et du Dr. Wolfgang Schäuble). Ce concept fonctionne très bien depuis l’ouverture, ces rencontres représentant 80 % des événements totaux. Ainsi, entre le 28 septembre 2019 et le début du mois de mars 2020, 88 événements (discussions, réunions et séminaires) comptant 7 923 visiteurs y ont eu lieu (Journée Portes Ouvertes, 29.09.19, 1800 visites supplémentaires, venant de toute la région).

Cette saison à nouveau, la section Jeune Public du Theater BAAL a complété son offre de théâtre par des activités pédagogiques : tables-rondes enseignants (Stammtisch), ateliers de théâtre scolaires et pour adultes, ateliers pendant les vacances et les week-end, clubs de théâtre annuels… Le temps fort du travail de sensibilisation au théâtre : la représentation du classique « Die Welle » (La Vague) mise en place par la professeure de théâtre, Florence Herrmann. La pièce met en scène 15 adolescents et jeunes adultes de Lahr, qui ont ensuite joué la pièce dans plusieurs écoles de l’Ortenau.
(Lahrer Zeitung, 05.07.2019)

L’année 2019 vient ainsi couronner le travail du théâtre depuis le début de son activité culturelle et marque la première période de financement du Theater Eurodistrict BAden ALsace. Avec le « Forum du Rhin », nous ne créons pas seulement une salle de spectacle moderne dédiée au théâtre, mais surtout un lieu de rencontre attractif, un centre de dialogue créatif et transfrontalier pour toute la région. Son bâtiment imposant est situé à un endroit stratégique au cœur de l’Eurodistrict Stras-bourg-Ortenau. « Ceci étant dit, je vous invite cordialement à prendre place dans le nouveau Theater Eurodistrict BAden ALsace », écrit Frank Scherer, Président de l’Eurodistrict, dans l’avant-propos de la brochure de la saison 2019/2020. Nous acceptons cette invitation et nous engageons à vous soutenir dans les années à venir par le biais de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau.

De l'idée à la réalisation

La coexistence de différentes langues au sein des créations est au centre du travail artistique de Theater Eurodistrict BAden ALsace depuis sa fondation en 2005 (à l'époque sous le nom de BAAL novo). Le Theater Eurodistrict BAden ALsace est au départ une expérience de coopération franco-allemande dans laquelle des artistes des deux pays expérimentent chaque jour une collaboration créative. Avec les moyens du théâtre, les fondateurs Edzard Schoppmann, Diana Zöller et Richard Doust veulent réduire les inhibitions dûes aux barrières linguistiques chez beaucoup d'habitants du Bade et de l'Alsace. Le défi artistique de ce concept : Comment pouvons-nous réussir à faire de la dramaturgie, du théâtre et de la mise en scène, des dialogues et des scènes multilingues de manière passionnante et avec une grande qualité artistique pour des spectateurs (pour la plupart monolingues)

Comme exemple de réussite typique de ces premières années, il faut mentionner la production "MarlenePiaf" (2006), une pièce sur l'amitié de Marlene Dietrich et Edith Piaf, avec Zabou Lux et Juliane Hollerbach. La production est toujours au programme avec près de 100 représentations en Allemagne et en France, et est également reprise par d'autres théâtres.

En 2007, le concept bilingue a été ouvert en faveur d'une approche interculturelle plus large, qui inclut également les cultures turque, arabe et russo-ukrainienne - les cultures des immigrants de la région - dans le travail artistique. Le champ thématique du Theater Eurodistrict BAden ALsace s'élargit : l'islamisme, la situation précaire des jeunes migrants dans les villes françaises, la crise du temps, les contenus actuels sont examinés et mis en scène.

En 2008, Richard Doust quitte l'équipe de direction et Jean Lorrain reprend la direction française du Theater Eurodistrict BAden ALsace France avec la responsable culturelle Lucienne Eschlimann.
En 2009, Edzard Schoppmann a reçu le prix germano-néerlandais du théâtre pour enfants et adolescents pour sa pièce "Jihad mon amour", qui oppose un islam violent à un islam qui affirme sa vie, sensuel et tolérant. La production a fait sensation. L'affiche et le titre de la pièce sont compris comme une provocation par certains musulmans d'Offenburg. Les autorités craignent des scénarios similaires à celui du meurtre du réalisateur néerlandais Theo von Gogh et gardent la première à Offenburg avec du personnel de sécurité et des chiens de recherche explosifs. Dans une coproduction avec le Schauspiel Bonn, le Theater Eurodistrict BAden ALsace présentera en première "Getürkt" (2012) de Jörg Menke-Peitzmeyer. Une pièce qui - bien avant que le débat sur l'asile n'atteigne son apogée - traite de l'expulsion de Musa, un jeune réfugié. La pièce pose la question de savoir qui est responsable de son échec : la société, l'environnement personnel ou Musa lui-même ? Le théâtre et l'auteur recevront une bourse de projet du Prix du théâtre pour la jeunesse du Bade-Wurtemberg pour cette production.
Les créateurs de théâtre décident consciemment d'aborder les questions interculturelles au-delà du "politiquement correct" et de l'"interculturalité câline". Si nous voulons construire des ponts entre notre culture et les cultures étrangères, ils sont convaincus que nous avons besoin d'honnêteté, d'ouverture et d'une culture créative de débat dans le respect mutuel.

Les activités de tournée se développent au cours de ces années, des représentations invitées sont données partout en Allemagne, en France les tournées de théâtre entre la Bourgogne et la Lorraine, en Allemagne l'ensemble suit les invitations du sud de Constance au nord d'Itzehoe. Dans le contexte franco-allemand, un format de festival annuel très réussi sera développé en 2012 avec ALLEZ HOP, qui a depuis été présenté dans de nombreuses villes de la région frontalière avec 8000 visiteurs lors du dernier événement.

Socioculture et transculture - les frontières s'élargissent.

Dans le but de créer des ponts entre les groupes sociaux en plus des groupes nationaux et culturels, le Theater Eurodistrict BAden ALsace propose chaque année depuis 2011 au moins un projet socioculturel auquel les citoyens de la région frontalière peuvent participer. Ces projets s'adressent à un large public avec la participation des personnes concernées et avec le soutien d'acteurs et de réalisateurs professionnels. L'objectif est d'intéresser de nombreuses personnes à la vie des groupes sociaux tels que les migrants, les sans-abri, les chômeurs et, de manière générale, les personnes socialement défavorisées. En même temps, ces projets ont pour but de donner une voix aux personnes concernées, de leur accorder de l'attention et de les renforcer sur le plan social et personnel.

Dans la première production théâtrale en plein air du Theater Eurodistrict BAden Alsace, "L'Odyssée" (2013), des acteurs amateurs et professionnels - en coopération avec la Landesbühne Bruchsal - seront également sur scène ensemble, parcourant l'Eurodistrict sur un camion de pompiers transformé en voilier. La production théâtrale s'appuie sur un projet d'un an avec les sans-abri. En amont de la production, des contacts sont pris avec des résidents de foyers pour sans-abri à Strasbourg, Bruchsal et Offenburg qui reçoivent des cours de théâtre du Theater Eurodistrict BAden Alsace . Leurs histoires sont ensuite intégrées à la production.

Avec la production "L'Odyssée", le metteur en scène et acteur strasbourgeois Maxime Pacaud rejoint l'ensemble pour la première fois. Il a depuis travaillé et dirigé de nombreuses productions du Theater Eurodistrict BAden ALsace, dont "L'Histoire du Petit Pierre" (2016), un voyage dans le temps à travers le 20ème siècle dans le monde ludique des images d'un artiste en situation de handicap mental.

Suite à la crise des réfugiés en 2015, le travail avec les migrants devient le point central des projets socioculturels : Les productions "Afrika" (2015) et "Im Wartesaal der Träume" (2017), qui traitent des situations de vie des réfugiés et des relations entre les Allemands et les réfugiés, sont les points forts du nouveau "Theater der Migranten".

Sous la devise "Go east", le Theater Eurodistrict BAden ALsace sera particulièrement actif en Russie et en Ukraine dans les années 2011 à 2013. En été 2011, Edzard Schoppmann mettra en scène "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran" en russe au Théâtre d'État russe de Ufa. En 2012, en coopération avec le théâtre ukrainien Troicki "FluxArt", un spectacle sera créé qui traitera métaphoriquement des fleuves nationaux Rhin et Dniepr. Dans un mélange de danse, de théâtre d'images, de chansons et de clips vidéo, des acteurs allemands et ukrainiens joueront une pièce sur les mythes nationaux, les rêves personnels, les traumatismes historiques et les petits espoirs germano-ukrainiens. FluxArt a été célébré par le public ukrainien sous des applaudissements déchainés et des cris de bravoure.

En 2013, le Theater Eurodistrict BAden ALsace accueillera l'ensemble russe de 40 membres du Théâtre d'État russe à Ufa avec sa comédie musicale "The Blue Cameo" dans le manège d'Offenburg. Les artistes russes ont été acclamés et célébrés par le public avec des ovations et des chants. De nombreux habitants de la communauté germano-russe d'Offenburg avaient profité de la soirée pour découvrir un morceau de la culture locale, notamment les acteurs de l'association culturelle russe "Samowar" d'Offenburg. Certains acteurs sont restés fidèles au Theater Eurodistrict BAden ALsace depuis lors et monteront eux-mêmes sur scène l'année suivante. Dans le "Heimat Express", leur train quitte l'ancienne maison familière pour une nouvelle maison incertaine. Avec leurs propres expériences d'immigrés dans leurs bagages, les amateurs ont développé la pièce sous la direction de Katrin Schwanen, professeur d'art dramatique au Theater Eurodistrict BAden ALsace.

En coopération avec le Théâtre de la Grenouille de Bienne/Suisse, Edzard Schoppmann écrit et met en scène le théâtre itinérant "Anima" (2014), une pièce de théâtre sur une jeune Française et son grand-père fou, qui partent ensemble à la recherche de l'amour de jeunesse allemand de leur grand-père. Tilmann Krieg a créé des projections et des films vidéo pour le Roadtheater : Un voyage en images à travers la France dans les montagnes germano-suisses. La pièce, avec l'acteur australien Arthur Baratta et l'artiste strasbourgeoise Stephanie Felix, a été programmée et sélectionnée pour TRIPTIC de la Fondation PRO HELVETIA.

Pendant ce temps, le Theater Eurodistrict BAden ALsace réunit sous son toit un ensemble de 8 nations. Le Theater Eurodistrict BAden ALsace vit l'intégration, ouvert, honnête, critique, respectueux. Le theater Eurodistrict BAden ALsace signifie : nous sommes des gens qui s'engagent avec les gens et pour les gens, et qui se demandent avec nos moyens artistiques, ce que signifie être humain aujourd'hui.

Theater Eurodistrict BAden ALsace, le théâtre régional de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau

Depuis 2014, le Theater Eurodistrict BAden ALsace s'est fixé pour objectif d'attirer un plus large public adulte dans la région avec des représentations invitées sur place, en découvrant un humour franco-allemand, une aisance ludique transfrontalière. Un chapiteau de cirque sera également acheté pour servir de cadre aux comédies souvent musicales ainsi réalisées, sous la coupole desquelles la région frontalière sera jouée pendant l'été. Mais les représentations ne se déroulent pas seulement sous la tente, mais aussi dans les jardins, les marchés, les fermes, les châteaux, les mairies et les salles des fêtes sur place. Avec des comédies telles que "Zur Sache, Chérie ! (2013) "Le tour du monde en 80 jours" (2014), "Down to the River" (2015), "Macho Man" (2017) et "Illusions of a Marriage" (2018), le Theater Eurodistrict BAden ALsace propose depuis lors, du théâtre pour la tête, le cœur, le ventre et les muscles du rire aux habitants de la région.

À l'occasion de son 10e anniversaire en 2015, l'ensemble franco-allemand Baal Novo changera de nom pour devenir le Theater Eurodistrict BAden ALsace. Avec l'extension de son nom, il veut être un pionnier et donner un signal pour le développement de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau en un laboratoire de l'Europe avec un rayonnement supra-régional. En 2015, il deviendra le théâtre régional de l'Ortenau avec l'entrée du district dans la promotion institutionnelle du théâtre. En plus des principaux sponsors, le Land de Bade-Wurtemberg et le district de l'Ortenau, le théâtre est désormais soutenu par les villes d'Offenburg, Lahr et Strasbourg, ainsi que par le département du Bas-Rhin et la région Alsace. L'Eurodistrict soutient déjà le théâtre depuis 2012. 2014 Guido Schumacher rejoint l'équipe de direction de BAAL novo, il devient directeur général et président de Theater Eurodistrict BAden ALsace France. Toutes les activités théâtrales pour et avec les enfants et les jeunes sont regroupées dans le département JUNGES THEATER. Cela inclut également BABEL, le projet pédagogique de théâtre à Lahr, qui a été nouvellement fondé en 2015. BABEL, situé dans le centre culturel pour la jeunesse de Schlachthof, crée des espaces créatifs pour les rencontres entre enfants et jeunes de différentes cultures et classes sociales.

Depuis 2016, le Theater Eurodistrict BAden ALsace effectue également chaque année en juin et juillet une tournée d'été dans l'Ortenau. Pour l'Ortenaurevue "Blood Sisters and Blood Brothers" (2017) - un théâtre populaire sur l'après-guerre - une scène mobile est conçue et construite. Avec "Ein Bruder namens Martin" (2017) conçu et mis en scène par Tilmann Krieg et Diana Zöller, le Theater Eurodistrict BAden ALsace part pour la première fois en tournée dans les églises de l'Ortenau.

Jusqu'en 2018, le Theater Eurodistrict BAden ALsace a fait des arrêts dans presque toutes les 51 villes et communes de l'Ortenau. Des partenariats solides ont été établis avec les villes d'Offenburg, de Lahr et de Kehl. Mais des partenariats étroits se développent également avec de petites communautés telles que Lauf, Ettenheim, Gengenbach, Schwanau. De plus en plus de communautés rejoignent le réseau du Theater Eurodistrict BAden ALsace. Le nombre de spectateurs augmente chaque année, c'est une réussite.

Remerciements

De nombreuses personnes ont contribué à cette réussite, bien sûr les artistes et le personnel du Theater BAden ALsace en premier lieu, mais sans le soutien de nos partenaires et des instances politiques, cette voie n'aurait pas été possible. Nous ne pouvons pas remercier tout le monde, il y a trop de personnes qui nous ont aidés au cours des années et ce depuis 2004, mais nous voudrions en citer quelques-unes sans diminuer la contribution de celles qui ne sont pas mentionnées. Nos remerciements vont au chef du bureau culturel d'Offenburg, Edgar Common, qui nous a conduit à Offenburg en 2005, ainsi qu'à l'ancien maire d'Offenburg et actuel conseiller du Kreis, Dr. Christoph Jopen. Tous deux nous ont soutenus pendant des années par leurs conseils, mais aussi par leurs critiques constructives et leur engagement. Sans l'engagement et le soutien de Frank Scherer, Landrat de l'Ortenau et président de l'Eurodistrict, et de Roland Ries, maire de Strasbourg (2008 à 2020) et vice-président de l'Eurodistrict, nous ne serions pas là où nous sommes aujourd'hui. Il faut également remercier sincèrement Guido Schöneboom, Adjoint à la culture à la Mairie de Lahr. Nous tenons à remercier également un autre grand soutien, le Dr Peter Selbach, qui est malheureusement décédé en 2016. Sans son engagement dévoué envers les théâtres du pays et surtout envers notre théâtre, le Theater Eurodistrict BAden ALsace n'existerait pas. Le chef de service de longue date au ministère des Arts, ainsi que le Dr. Dietrich Birk, alors secrétaire d'État aux Arts, ont contribué, au cours des premières années, à faire connaître ce projet au monde économique et à le maintenir en vie, à eux aussi un grand merci. Mais ce n'est pas seulement à eux que nous devons le grand soutien incessant du Land de Bade-Wurtemberg depuis la fondation du Theater Eurodistrict BAden ALsaces : sans leurs successeurs Christoph Peichl et la secrétaire d'État aux Arts Petra Olschowski, nous ne serions pas en mesure d'ouvrir le nouveau Theater am Rhein - nous les remercions pour cette perspective d'avenir !

L'ensemble du Théâtre Eurodistrict BAden ALsace